Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 13:41

H1N1. :  Une brochure pour les parents d'élèves.
Le ministre de l'Education, Luc Chatel, a indiqué hier qu'une brochure de 4 pages sera distribuée "à 12 milllions de familles le jour de la rentrée", pour répondre aux questions des parents sur le virus H1N1.
 
Intitulé "Vous informer sur la grippe A et la scolarité de votre enfant", le document leur dira notamment tout du dispositif mis en oeuvre en cas de fermeture d'établissements.
 
"Si jamais on va vers une fermeture généraliée des écoles", Luc Chatel affirme qu'un
"plan de continuité du service public scolaire" est prévu.


Le Parisien 12/08/09


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La grippe A en France et dans le monde

 

 

 

 


Grippe A : toutes les écoles pourraient être fermées


En cas de pandémie de grippe A/H1N1 en France, toutes les écoles pourraient être fermées et un programme scolaire à distance mis en place, a annoncé le ministre del'Education nationale et porte-parole du gouvernement Luc Chatel.
La décision sera prise par les préfets
«En cas de pandémie totale, nous sommes prêts à fermer toutes les écoles de France», a affirmé Luc Chatel, dans un entretien accordé au quotidien Le Figaro, paru mercredi.


«Aucun seuil n'a été fixé pour fermer une école. on s'adaptera au cas par cas. La décision sera prise par le préfet, en concertation avec les autorités de l'éducation et les directeurs des établissements, après examen de la situation épidémiologique nationale et locale», a précisé le ministre.


Interrogé sur une vaccination généralisée des enfants, Luc Chatel estime «qu'à ce stade, la vaccination généralisée n'est pas d'actualité».
Programme scolaire à la TV, la radio et sur Internet
Pour remédier à ces fermetures d'établissements scolaires, «nous avons préparé un plan de continuité pédagogique. Il s'agit de programmes éducatifs destinés aux élèves privés de cours. Ils ont été préparé pendant l'été par le centre national d'éducation à distance (CNED) et seront diffusés sur France 5, Radio France et Internet», a-t-il expliqué.
Selon la radio RTL, près de 260 heures de programme TV et presque 290 heures de programme radio seraient déjà enregistrées. Une brochure d'information sera distribuée aux 12 millions de parents d'élèves à la rentrée.
Luc Chatel réunira le 18 août la «cellule de crise du ministère de l'Education pour faire le point à quinze jours de la rentrée» et le 25 août, le directeur général de la Santé, Didier Houssain, fera une communication devant tous les inspecteurs d'académies et recteurs de France.


Le Parisien 12/08/09


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La fermeture des classes, pour l'instant évoquée au cas par cas, pourrait être générale, si la pandémie devenait aiguë et le virus plus virulent.


Le comité interministériel de crise a précisé mardi que la rentrée scolaire ne serait pas retardée en septembre.


> Les autorités ont hésité. Fallait-il retarder la rentrée pour prévenir un pic de grippe A (H1N1) ? En l'état de la pandémie, le ministère de l'Éducation nationale a décidé de ne rien chambouler, choisissant d'opter pour une prévention accrue et une capacité à réagir vite, si des cas se présentent. L'ensemble du dispositif a été examiné mercredi par le comité interministériel de crise (CIC). Ces instructions seront diffusées la semaine prochaine dans les académies. Si trois cas apparaissent dans une classe ou dans une école la même semaine, le directeur devra remplir un protocole de signalement auprès de l'Institut national de veille sanitaire et informer les autorités, tout comme les élèves et le personnel. Il sera alors décidé des traitements et des mesures d'isolement pour les autres élèves.


> En fonction de la situation locale, s'il existe plusieurs bâtiments, des cours séparées, une partie ou toute l'école devra être fermée au plus vite et au moins six jours pour éviter la période de contagion. Ensuite, le préfet évaluera avec les autorités académiques et sanitaires l'évolution pour décider la réouverture de l'établissement. La circulaire, tout en privilégiant les décisions locales, veut éviter d'importantes disparités régionales. Ces mesures sont nécessaires pour «réduire efficacement le pic» selon le secrétariat général de la Défense nationale qui a cordonné le plan de prévention. Mais elles s'avèrent difficiles à mettre en œuvre. Puisque les enfants qui n'ont pas d'école doivent rester chez eux, même s'ils ne sont pas malades. En clair, les parents ne pourront trouver un autre mode de garde collectif, ni emmener leurs enfants au travail avec eux.

 

«Absentéisme forcé»

 

> Or la fermeture des classes, pour l'instant évoquée au cas par cas, pourrait être générale, si la pandémie devenait aiguë et le virus plus virulent. Luc Chatel a fait savoir mercredi dans nos colonnes : «Si les circonstances l'exigent, nous nous tiendrons prêts à fermer les établissements» le temps que le pic de pandémie passe. L'annonce a suscité l'inquiétude du Syndicat des cadres hospitaliers SNCH qui met en garde contre une fermeture «sans solution de substitution. Car cela créerait un absentéisme forcé qui augmenterait la pénurie de soignants au moment même où ils sont le plus indispensables». Les entreprises s'inquiètent également des absences que cette garde forcée pourraient entraîner. Mais comme la France, l'Union européenne, après des semaines de discussion entre les experts des 27 pays, va préconiser elle aussi aujourd'hui la fermeture des classes au cas par cas, pour limiter la contagion.


> Le 18 août, le ministre de l'Éducation nationale réunira à nouveau son comité de crise pour «faire le point à quinze jours de la rentrée» et renforcer la prévention. En rappelant, comme le fait le ministère de la Santé, qu'il faut bien se laver les mains et «qu'éternuer dans un mouchoir ou encore dans sa manche» réduit considérablement la propagation du virus.

 



Grippe A : comment compter les cas


Depuis la mi-juillet, les cas de grippe A ne sont plus systématiquement comptabilisés en France. Les généralistes vont recenser les malades pour mieux faire face à l’épidémie.


Alors que l’Institut de veille sanitaire (InVS) présente aujourd’hui son bilan hebdomadaire sur le nombre de cas de grippe A en France, le président du principal syndicat de médecins généralistes propose à ses collègues de recenser systématiquement dans leur cabinet les patients touchés par le virus pour établir une carte de France de l’épidémie et cibler son évolution.


« Mesurer l’évolution du virus »


Depuis quinze jours, c’est en effet au médecin traitant et non plus au centre 15 qu’il faut s’adresser en cas de suspicion de grippe, les hôpitaux et le Samu se concentrant sur les cas graves et les enfants de moins de 1 an. Dans ce contexte, les cas de grippe ne sont plus systématiquement signalés ni dépistés. L’InVS s’appuie sur les données des services d’urgence, de SOS Médecins, des Ddass et des différents réseaux d’observation du virus sur le terrain pour signaler les cas les plus sensibles et les contaminations groupées survenues dans des colonies de vacances, en milieu professionnel ou dans des centres de loisirs. « Repérer les cas graves et groupés nous permet de mesurer l’évolution du virus et d’avoir une tendance générale, mais cela n’a plus de sens de compter les cas un par un », explique-t-on à l’InVS.
Officiellement, la France a dépassé la semaine dernière le millier de cas mais de nombreux experts estiment qu’en réalité plusieurs milliers de personnes ont probablement été atteintes par le virus en France.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Grippe A
Le plan de vaccination sera activé dans un mois

Le ministre de la Santé a annoncé hier que la France avait, comme la Grande-Bretagne, "reçu les premiers vaccins en quantités limités". Mais pour l'instant la stratégie vaccinale du gouvernement - qui a commandé aux laboratoires 94 millions de doses - n'est pas encore fixée. On sait en revanche que les préfets pourront activer dès le 28 septembre le plan de vaccination gratuite, avec au moins trois centres de vaccination par département et des équipes mobiles se déplaçant dans les établissements scolaires. Par ailleurs, la cellule de crise interministérielle contre la pandémie, qui s'est réunie hier à Paris, a indiqué que 100 000 cas de grippe A ont déjà été recensés outre-mer, soit 4 % de la population française des îles.
 
H. de S. :
Grippe A : Devedjian écrit aux principaux des collèges¨
PARALLEMENT aux mesures de prévention préconisées par les ministères de l'Intérieur, de l'Education nationale et de la Santé, Patrick Devedjian s'est adressé à son tour aux chefs d'établissement des 134 collèges du département (99 publics et 35 privés). Le président du conseil général les informe de la formation à la rentrée, des personnels territoriaux (médiateurs éducatifs et agents techniques) et demande aux principaux d'acheter avant le jour J des solutions hydroalcooliques, des distributeurs de savon liquide, des essuie-mains en papier et des poubelles adaptées. Il leur promet même "un complément budgétaire" si les fonds des établissements ne permettaient pas de faire face à cette dépense. A Levallois aussi on prépare l'arrivée de la grippe A : un document sera distribué mardi prochain, veille de rentrée, à 35 000 exemplaires dans toutes les boîtes aux lettres.


Le Parisien 28/08/09

Partager cet article

Repost 0
Published by PEEP Puteaux - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : PEEP de Puteaux
  • PEEP de Puteaux
  • : Association de Parents d'élèves de Puteaux (PEEP de Puteaux 92800).
  • Contact

Recherche

Archives Des Articles

Articles Récents

  • Retrouvez nous sur Facebook
    Pour avoir toutes nos infos, connectez-vous sur Facebook : https://www.facebook.com/PEEPPuteaux/
  • brocante 19 Nov 2016
    Le samedi 19 novembre 2016, le vide grenier des enfants sera organisé par la PEEP de Puteaux dans la salle des colonnes de l'hôtel de ville Dédiée à la vente de jouets, jeux, livres, vêtements et équipements sportifs pour enfants de 0 à 15 ans, cette...
  • Dossier inscription brocante novembre 2016
    Lien vers le dossier d'inscription pour la brocante du 19 novembre 2016 : https://mon-partage.fr/f/p0W3TzWv/
  • BROCANTE ANNULEE
    En cette période incertaine, suite aux attentats en Europe et dans le monde et suite aux enquêtes et arrestations en France même, la PEEP de Puteaux a décidé d’annuler le marché des enfants d’Avril à l’école Pyramide. Vous êtes nombreux à nous avoir fait...
  • SOS élèves sans enseignants
    Bonjour à toutes et à tous, Tenant compte des "Alertes" concernant le non remplacement des professeurs absents, il a semblé judicieux à la PEEP 92 de lancer une pétition sur l'ensemble du département L'ensemble des associations PEEP du département a été...
  • BROCANTE DU 10 AVRIL à PYRAMIDE (il reste des places)
    Le dimanche 10 avril 2016, la brocante des enfants sera organisée par la PEEP de Puteaux dans le hall de l'école Pyramide. Dédiée à la vente de jouets, jeux, livres, vêtements et équipements sportifs pour enfants de 0 à 15 ans, cette braderie réunira...
  • Diplôme national du brevet, baccalauréat, CAP et BEP : les dates des examens 2016
    Retrouvez les dates des examens du diplôme national du brevet, du baccalauréat, du certificat d'aptitude professionnelle (CAP) et du brevet d'études professionnelles (BEP) 2016, publiées au Bulletin officiel du 3 décembre 2015. Diplôme national du brevet...
  • Forum de la Famille et de la Parentalité : harcèlement et cyberharcèlement des ados - 20 et 21 novembre 2015
    Forum de la Famille et de la Parentalité : harcèlement et cyberharcèlement des ados - 20 et 21 novembre 2015 * le 21 novembre 2015 - INSCRIPTIONS Parents-Familles : http://lrvp.org/forumfamille30Ons2kXs Cette année les enfants et les adolescents peuvent...
  • Attentats - comment en parler à vos enfants
    Comment expliquer l'inexplicable à nos enfants, des spécialistes se sont penchés sur la question, voici quelques réponses en ligne pour vous, pour eux. Mon quotidien : http://www.playbacpresse.fr/?utm_source=facebook&utm_medium=banni%C3%A8re&utm_campaign=EDSPEMQ...
  • vendredi 13 novembre 2015 ...
    Nous sommes profondément bouleversés par les attentats terribles qui viennent de nous frapper. Nos pensées vont vers chaque famille touchée dans sa chair par ce drame atroce. Nous leur présentons toutes nos condoléances. Liberté, égalité, fraternité sont...