Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 14:23
  Un partenariat depuis plus de 30 ans avec MMA
 

Télécharger le dossier de presse 2012/2013

MMA

L'assurance scolaire n'est pas obligatoire mais est presque systématiquement exigée par les établissements pour la participation à des sorties ou activités organisées par ceux-ci.
Elle couvre également les accidents provoqués ou subis par l'enfant au sein de l'école et à ses abords, et apporte le bénéfice d'une garantie complète face à différents risques (bris, vol ou perte de lunettes, appareils dentaires cassés…).
Forte de sa connaissance de l'environnement scolaire, la Fédération PEEP propose aux parents d'élèves une assurance scolaire complète, accessible et adaptée aux besoins des élèves et de leurs parents.
L'assurance scolaire PEEP existe depuis près de 30 ans. Régulièrement remodelée pour s'adapter aux nouveaux besoins des familles, elle est l'une des assurances les plus complètes et les plus accessibles du marché.

Les ''plus'' de l'assurance scolaire PEEP

Dans les 3 formules, le contrat propose :
La garantie frais de transport (médicalement justifiés) de l'élève provisoirement handicapé après un accident (30 euros/jour, avec un plafond de 1 500 euros),

La garantie couvrant, en cas d'accident, les appareils d'orthodontie (bris ou perte) hauteur de 400 euros (900 euros pour la formule A+),

La garantie vol de cartable et fournitures scolaires dans l'établissement scolaire et sur le trajet école-domicile (à concurrence de 100 euros),

La garantie vol de vêtements dans l'établissement scolaire et sur le trajet école-domicile (à concurrence de 200 euros pour la formule A+),

La garantie en cas de dommages causés par un élève stagiaire au  matériel confié par l'entreprise d'accueil (jusqu'à 23 000 euros ; franchise de 80 euros). L'élève doit être en possession d'une convention de stage.

- La garantie frais de garde de l'enfant si une présence à domicile est médicalement justifiée à la suite d'un accident (à hauteur de 20 euros par jour),


- La garantie vol de manuels scolaires et vol de la malette professionnelle (à concurrence de 100 euros) + vol et dommages à la bicyclette conduite par l'enfant (jusqu'à 600 euros pour la formule A+) + vol et dommages par accident aux instruments de musique (jusqu'à 1500 euros pour la formule A+).

L'assureur
L'assureur partenaire de la PEEP pour la gestion de ce contrat est le groupe d'assurances MMA qui met son expertise au service de la Fédération depuis 1980.

3 formules de garantie
Année scolaire 2012/2013 :

 - Formule B : 9 euros / enfant
garantie limitée aux activités scolaires et au trajet domicile/école/domicile
(y compris classes de découverte : neige, mer, nature, et activités sportives et socio-culturelles organisées par l'établissement scolaire)

 - Formule A : 18 euros / enfant
garantie complète 24h/24, couvrant l'enfant dans ses activités scolaires et extrascolaires (garanties formule B, plus les activités de la vie privée tels que les sports usuels : judo, tennis, football, natation, ski, voile..., y compris à l'occasion de compétitions sportives ; les séjours à l'étranger d'une durée inférieure à 1 an).

 - Formule A+ : 25 euros / enfant
garantie complète de la formule A avec un choix de plafonds de garantie plus élevés.

À partir du 4ème enfant : garantie gratuite

Repost 0
Published by PEEP Puteaux - dans Peep puteaux
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 07:21
 ATD Quart Monde
 
La PEEP s'associe, aux côtés d'ATD Quart Monde, au lancement d'une plateforme pour que l'école permette la réussite de tous les enfants, y compris des plus défavorisés.
 
 
 
 Prêt étudiant
Dans le cadre du partenariat PEEP-Société Générale, un prêt étudiant à un taux préférentiel est réservé aux adhérents de la PEEP.
 
 
 
 Izi-bac.fr
La Fédération PEEP est partenaire d'izi-BAC.fr, un site dédié aux lycéens pour les aider à réussir leur Bac.
 
 
 
 Sécurité routière
Partenariat PEEP - Sécurité routière
 
 
 
 Une plate-forme en ligne pour pratiquer et perfectionner son anglais dès la seconde
Offre réservée aux adhérents : - 20 % sur tous les abonnements
 
 
 
 Office universitaire de Presse
Partenariat PEEP-Office Universitaire de Presse : avantage adhérent sur le prix des abonnements.
 
 
 
 Partenariat avec le CNED
Offre RESERVEE AUX ADHERENTS : tarifs privilégiés sur l'abonnement à Atoutcned.
 
 
 
 Partenariat avec l'Union Nationale des Mutuelles Etudiantes Régionales (USEM)
La PEEP signe une convention de partenariat avec l'USEM
 
 
 
 MMA
Partenariat MMA / PEEP pour les assurances scolaires
 
 
 
 Une vie entre vos mains
3 minutes pour sauver la vie de votre enfant en cas d'accident de la vie courante - Tarif privilégié adhérents PEEP -33% sur le prix du DVD
 
 
 
 La Fée des Mots
Un concept novateur pour faire découvrir le plaisir de lire aux enfants de 8 à 12 ans.
 
 
 
 Disney Hachette Presse
Offres d'abonnements réservées aux adhérents
 
 
 
 Partenariat avec la SNCF
Prévention ferroviaire, opération "voyageur et citoyen"
 
 
 
 Association Jeunesse & entreprisesPartenariat PEEP/AJE
Repost 0
Published by PEEP Puteaux - dans Peep puteaux
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 06:38

Des cartables trop lourds qui finissent par peser sur la santé. A partir de ce lundi et jusqu'au 29 septembre, le Syndicat national des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (SNMKR) et la FCPE, principale fédération de parents d'élèves, lancent la 2e édition de la campagne, «M'ton dos». Plus de 230 kinés en France proposeront gratuitement des bilans de prévention aux enfants de CM1, CM2 et de 6e. «La précédente campagne en 2009 a révélé que 78% des élèves de 6e et de 5e s'étaient plaints de douleurs dorsales au moins une fois au cours de l'année», indique Frédéric Srour, vice-président du SNMKR et rapporteur de la campagne. Des douleurs dues au poids excessif du cartable, mais aussi aux mauvaises postures et au manque d'activité physique de l'enfant. «Le poids d'un cartable représente aujourd'hui environ 20% du poids de l'élève, alors qu'il ne devrait pas excéder plus de 10% de celui-ci», précise Frédéric Srour.

Prévenir plutôt que guérir

Les bilans réalisés permettront ainsi de déceler des troubles morphologiques et posturaux, nécessitant un suivi particulier. Et d'élaborer des programmes de prévention afin d'éviter aux élèves l'apparition de douleurs dorsales. «Nous leur délivrerons des conseils, comme celui d'éviter d'acheter un cartable à roulettes, qui est plus lourd que la version classique, de choisir un modèle à larges bretelles ne dépassant pas la largeur du dos de l'enfant, de le porter sur les deux épaules et le plus haut possible…», explique Frédéric Srour.

«En prévenant les problèmes de dos dès le plus jeune âge, on peut agir contre les douleurs chroniques de l'adulte», souligne-t-il, en espérant que la campagne interpellera aussi les pouvoirs publics.

Retrouvez cet article sur 20minutes.fr

Repost 0
Published by PEEP Puteaux - dans Actualité
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 07:16

 

        

peep_rvb_ppbd.jpg     badge-20et-20autocollant_1762156167.jpg                    

 

       

Fédération des Conseils de Parents d’Elèves        Parents d’Elèves de l’Ecole Publique

  

COLLEGE MARECHAL LECLERC  PUTEAUX

 

Les parents d’élèves des associations FCPE et PEEP du collège

invitent l’ensemble des parents à une

 

REUNION D’INFORMATION

 

Le LUNDI 24 SEPTEMBRE 2012 DE 18H à 20H

Au collège Maréchal Leclerc (salle polyvalente)

 

 

-     Nous vous expliquerons le rôle et le fonctionnement de nos associations

-     Nous discuterons, échangerons et répondrons à vos questions concernant le collège

-     Nous vous proposerons de vous joindre à nous si vous le souhaitez

-     Madame Onillon, Principale du collège, interviendra au début de la réunion .

 

N’hésitez pas à venir vous informer et nous informer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by PEEP Puteaux - dans Actualité
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 06:55

Pour nous rejoindre, rien de plus simple  :

 

*inscrivez-vous à la peep grâce à ce bulletin (qui a aussi été distribué dans chaque établissement)

 

bulletin_PEEP_2012_13_p1.jpg

bulletin_PEEP_2012_13_p2.jpg

*renvoyez le accompagné de vottre règlement (16€)

* vous pouvez nous envoyer un mail à peepputeaux@gmail.com avec vos nom, prénom, coordonnées et établissements. La tête de liste sur l'établissement prendra alors contact avec vous.

 

Vous êtes les bienvenus que ce soit comme simple adhérent, comme membre d'une équipe sur un établissement ou comme membre ducomité qui se réuni chaque mois pour gérer les grandes actions.

 

A bientôt....

 

Repost 0
Published by PEEP Puteaux - dans Peep puteaux
commenter cet article
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 09:04

Enfant et télévision: comment faire de la télé une amie?

Introduction

Comment faire pour que la télé devienne une alliée du développement de nos enfants ? Tout interdire et les enfermer dans leur tour d’ivoire permet certes de les protéger à moyen terme, mais comment vont-ils se débrouiller quand ils seront seuls ? Tout permettre et fermer les yeux sous prétexte de les laisser libres n’est pas une solution non plus. Liberté rime avec responsabilité. Comment guider nos enfants dans cette voie, et leur apprendre à trouver l‘équilibre ?

+++

« Comment concilier responsabilité et liberté tout en protégeant efficacement les mineurs des programmes susceptibles de nuire à leur épanouissement physique, mental et moral ? » La question a été posée par le CSA* dans une brochure publiée en janvier 2006 sur le thème « Protection de l’enfance et de l’adolescence à la télévision ». (* Conseil Supérieur de l’Audiovisuel)
pour en savoir plus c'est ICI
Repost 0
Published by PEEP Puteaux - dans Actualité
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 12:01

La France n’est pas le pays où les activités extra scolaires sont les plus valorisées. Les horaires hebdomadaires de l’école étant déjà bien chargés, les activités éventuelles s’ajoutent à un planning déjà lourd pour les enfants. Il n’est pas toujours facile de caser les activités le soir après l’école, le mercredi ou le samedi. C’est encore plus difficile quand les parents travaillent…

Pourtant, quand elle est bien choisie, une activité peut apporter beaucoup à un enfant. Esprit d’équipe, découverte d’un autre univers, éveil artistique, développement de l’imaginaire et bien d’autres choses… Entre un atelier de modelage et une séance d’athlétisme, les perspectives sont tellement diverses!

Voici quelques pistes pour vous aider à choisir une activité pour et avec votre enfant.

Comment trouver l’activité qui correspond à son enfant ?

Entre les effets de mode, les spécificités régionales, les désirs de papa et maman transposés sur les enfants… Comment choisir une activité vraiment adaptée à son enfant ?

Pour Valérie, c’est clair : « mon fils a besoin de dépenser son énergie. Un sport collectif me semblait donc une bonne option pour lui permettre de se défouler tout en découvrant l’esprit d’équipe ». Chez les Arnaud, c’est la cadette qui veut faire de la danse avec sa meilleure copine… Pour Véronique, maman de trois garçons, il semble indispensable que ses enfants puissent faire une activité sportive pour qu’ils aient l’occasion de se dépenser physiquement, c’est un moment important de la semaine par ailleurs chargée du fait de leur rythme scolaire soutenu.

En général, on a quelques petites idées des goûts de son enfant, mais le choix ne s’impose pas toujours aussi facilement. Et tant que votre enfant n’a pas essayé, vous ne pouvez pas savoir s’il va « accrocher » avec une activité, aussi « séduisante » lui semble-t-elle… Le tâtonnement est donc de rigueur. Ainsi, Grégoire s’est ennuyé au cours d’éveil musical, et a adoré l’année suivante le cours de mini tennis, qu’il continue depuis 2 ans… De son côté Pierre, 12 ans, essaye de nouvelles activités tous les ans et n’a pas encore trouvé celle qui lui correspond vraiment. Il ne faut pas hésiter à faire des essais, cela peut prendre un certain temps avant de trouver les activités adaptées à son enfant.

Enfin, assurez-vous de la qualité des activités et des animateurs. Des cours ou ateliers d’essai sont en général proposés à la fin ou au début de l’année scolaire, ce sont de bons tests. 

 

Parents ou enfants, qui choisit l’activité ?

Mais au fond qui choisit l’activité ? Un peu les enfants et souvent beaucoup les parents…
Votre petit garçon rêve de faire du foot, mais vous souhaitez plutôt l’inscrire au judo. Qui va choisir ?
Pas de règle ici non plus mais il sera difficile de forcer toute l’année votre enfant à suivre une activité que vous lui aurez imposée. C’est un pari, vous pouvez espérer qu’il va apprécier l’activité que vous avez choisie pour lui, mais rien n’est gagné…

Chez les Dupont, la question ne se pose pas, on fait du cheval de père en fils. Les enfants sont d’ailleurs pour l’instant enchantés de suivre les traces de leur père.

Quand la question est plus difficile à trancher, mieux vaut s’interroger sur les raisons qui nous poussent à imposer notre choix à notre enfant. Est-ce pour de bonnes ou de mauvaises raisons ? Est-ce pour des questions d’ordre matériel ou financier ou est-ce parce qu’on transpose son rêve d’enfant sur son propre enfant ?... Ensuite, on peut « passer un contrat », tu essaies le foot, mais c’est pour toute l’année…

Les activités ne font pas l’objet d’une pratique familiale, elles concernent néanmoins la participation de toute la famille. Les parents et frères et sœurs sont impliqués dans les conduites. Chez les Durand, on se lève tôt tous les dimanches matins, pour conduire le fils aîné à son entraînement de hockey. Chez les Colin, ce sont les matchs de foot du cadet qui bloquent les sorties de la famille un week-end sur deux. La musique est aussi à sa façon une activité contraignante : on écoute bon gré mal gré le petit dernier massacrer les valses de Chopin plusieurs fois par semaine, et si on ne l’entend pas, il faut lui forcer la main à répéter.
 
Ne pas sous-estimer les contraintes matérielles

Pour toutes les raisons précédemment énoncées, il est normal que les parents participent au choix de l’activité. On ne peut omettre de prendre en compte les contraintes matérielles liées à l’activité lors du choix.

Le budget varie du simple au triple (voir plus) en fonction des types d’activités choisies et des organismes qui les proposent. Les organismes publics ou bénéficiant de subventions proposent en général des tarifs moins élevés. Renseignez-vous donc très précisément sur le montant des frais d’inscription mais aussi sur le matériel qu’il sera nécessaire d’acheter pour permettre à votre enfant de pratiquer cette activité. Le matériel peut aussi parfois être acheté d’occasion ou loué.

Les contraintes horaire et géographique de l’activité comptent aussi beaucoup. On ne peut pas toujours choisir un horaire qui convienne parfaitement à son emploi du temps et à celui de son enfant, mieux vaut tout de même être assez vigilant. Ces éléments peuvent s’avérer décisifs au cours de l’année, si la motivation de votre enfant commence à flancher un peu. Si pour vous l’organisation est difficile à tenir comment continuer à motiver votre enfant ?

Attention à la suractivité

Faut-il une ou des activités à tout prix ? Certes non. Les enfants ont besoin de temps de calme, de repos, d’oisiveté. Une activité n’est-elle pas avant tout pour les enfants un espace d’épanouissement ?

La limite entre passion et suractivité est parfois ténue. Juliette, inscrite au tennis vers 7/8 ans, a très vite apprécié ce sport. Mais quand sa mère a réalisé qu’elle était très douée, elle s’est beaucoup investie dans l’activité sportive de sa fille. Juliette explique : « Quand je perdais un tournoi elle me faisait la gueule. D’un autre côté c’était valorisant, car je voyais la fierté dans son regard à chaque fois que je gagnais. ». Juliette a été vite lassée du rythme effréné imposé par sa mère. Aujourd’hui encore, alors qu’elle est maintenant adulte, elle se souvient de ses regrets de ne pas pouvoir participer aux boums du samedi pour être en forme aux tournois du dimanche.

Les enfants ne réagissent pas tous de la même manière face à la pression qui peut être provoquée par la perspective d’une compétition, d’un spectacle ou d’un récital. L’excitation et l’attente provoquées sont parfois difficiles à assumer pour certains enfants.

C’est aux parents d’être vigilants afin de préserver aux enfants un rythme de vie qui leur convienne. Suractivité rime souvent avec fatigue. Pour cela, il faut équilibrer savamment le nombre d’activités, le temps de trajet et les horaires…

Jusqu’à 9 ans, Enzo a pratiqué avec passion le football, le saxophone, il était également membre de la fanfare de son village. Ses semaines étaient tellement chargées qu’il n’avait plus une heure pour lui. Le rythme trop soutenu de ses activités extra scolaires s’est ressenti sur son travail scolaire et sur son état de santé. Avec sa maman, il a donc décidé de faire un choix cette année. Trouver un équilibre nécessite parfois d’imposer à son enfant de faire des choix.

Quand l'activité influe sur les choix professionnels à venir...

Parfois l’activité devient une véritable passion, et même un métier… Maxence a commencé la clarinette assez jeune. Issu d’une famille où il n’y avait aucun musicien, il a pourtant tenu bon et est maintenant musicien dans un orchestre reconnu.
Géraldine a pratiqué assidûment et avec beaucoup de bonheur musique, danse et peinture… Autant d’activités qui jouent un rôle aujourd’hui au moment où elle est en train de choisir un métier.
De son côté, Fanny pratique toujours la peinture à ses heures perdues et prend beaucoup de plaisir à initier à son tour ses enfants. L’initiation aux arts plastiques, dont elle a bénéficié tout au long de son enfance et de son adolescence grâce à des professeurs passionnés, joue un rôle important dans sa vie d’adulte. Entre l’exploration de son imaginaire, le plaisir concret de la manipulation des formes et des couleurs, et le sentiment de liberté qu’offre la page blanche, elle trouve dans cette pratique un espace essentiel à son épanouissement personnel.

pour en savoir plus c'est ICI

Repost 0
Published by PEEP Puteaux - dans Actualité
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 09:00
 

Les parents et les enfants ont rarement les mêmes horaires. Les enfants sortent de l’école à 16h30 mais vous finissez de travailler à 18h ?

Il y a plusieurs solutions pour faire garder vos enfants pendant ces quelques heures après la sortie d’école: assistante maternelle, baby-sitter, jeune-fille au pair...
Parfois il vous faudra combiner plusieurs modes de garde pour assurer la sortie d'école de votre enfant tous les soirs de la semaine.

Petitestetes.com fait le point sur les différents modes de garde de sortie d’école pour vous aider à choisir celui qui semble le plus adapté à votre mode de vie.

 

Pour en savoir plus c'est ICI

Repost 0
Published by PEEP Puteaux - dans Actualité
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 08:54

Le centre de loisirs accueille les enfants les mercredis et les vacances scolaires. C’est un mode de garde très souvent choisi par les parents d’enfants en âge d’être scolarisés à l’école maternelle et élémentaire. Il présente en effet l’avantage d’être assez peu onéreux tout en offrant à l’enfant de nombreuses activités et découvertes.
Les centres de loisirssont des services mis en place par la Mairie ou des associations soutenues par la commune, encadrés par une réglementation de la DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale) et financés en partie par la Caisse d'Allocations Familiales.

Les activités au centre de loisirs

Le centre de loisirs accueille les enfants sur des journées complètes (possibilité parfois de demi-journée) et leur propose des activités variées. Le programme du centre de loisirs fait l’objet d’un projet pédagogique mis en place par le directeur du centre et son équipe.
L’image du centre aéré d’antan a bien évolué. Vous serez étonné d’entendre vos enfants raconter leur dernière chasse au trésor, le spectacle qu’ils organisent avec leurs copains ou leur sortie dans un parc. Des activités thématiques sont parfois organisées pour une semaine par exemple : cirque, pirates...

Le centre de loisirs bénéficie des infrastructures de la Ville, les enfants peuvent être accueillis au gymnase, à la bibliothèque…

L’encadrement des centres de loisirs

Chaque centre de loisirsest encadré par un directeur accompagné par une équipe d’animateurs. Les animateurs titulaires du BAFA ou équivalent doivent constituer plus de 50% de l’équipe d’encadrement des enfants.

On compte au minimum :

  • 1 animateur pour 8 enfants pour les – de 6 ans
  • 1 animateur pour 12 enfants pour les + de 6 ans

Le directeur est compté dans l’effectif d’encadrement pour les centres de loisirs accueillant moins de 50 enfants.

 

Le coût du centre de loisirs

Un tarif qui dépend de la Ville et du quotient familial.
Le tarif du centre de loisirs varie en fonction des villes. Il n’y a pas de règles, le tarif peut aller du simple au quadruple voire plus en fonction de la politique menée par la Ville. Il dépend aussi de votre quotient familial qui est calculé en fonction des revenus de la famille et du nombre de parts fiscales du foyer figurant sur le dernier avis d'imposition.

Le crédit d’impôt

Les frais de centre de loisirspeuvent être allégés grâce au crédit d'impôt pour les parents d'enfants âgés de moins de 6 ans le 1er janvier de l'année d'imposition (enfant à charge).

Le montant du crédit d’impôt est égal à 50 % des sommes versées dans la limite de 1150 euros maximum par enfant (somme à déclarer : 2300 euros maximum).

Pour calculer le crédit d’impôt, le parent doit déduire les sommes versées par la CAF au titre des aides à la garde d’enfant ainsi que les indemnités pour frais de garde versées par son employeur.
Les parents peuvent être remboursés de la partie du crédit d'impôt qui n'a pu être déduite de leur impôt (s'ils sont non imposables ou si le montant de l'impôt est inférieur au crédit d'impôt). 

Comment inscrire son enfant au centre de loisirs ?

C’est la ville de votre lieu de résidence ou une association soutenue par la mairie qui propose ce service. Les inscriptions se font donc en général à la Mairie.
Ce dispositif étant encadré par une réglementation de la DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale), il nécessite pour la Mairie anticipation et organisation. C’est la raison pour laquelle on vous demande d’inscrire votre enfant à l’avance et on ne peut généralement pas accueillir un enfant à la dernière minute. 

Soyez vigilant et respectez les dates d'inscriptions sinon vous prenez le risque de ne pas avoir de place pour votre enfant. 

Avantages du centre de loisirs

  • Retrouver les copains de l’école dans un environnement ludique.
  • Des sorties, visites et découvertes que les enfants n'ont pas toujours l'occasion de faire avec leur parents (en particulier pendant les vacances scolaires).
  • Apprendre la vie en collectivité.
  • Des tarifs attractifs, beaucoup plus accessibles qu’une garde à domicile (en particulier pour les familles à revenus modestes et moyens et pas nombreuses).
  • Un accueil souvent de qualité grâce à des animateurs formés et motivés.

Inconvénients du centre de loisirs

  • Des horaires le plus souvent fixes et non flexibles.
  • Un temps de collectivité fatiguant pour les plus petits qui doivent suivre le même rythme que celui de l’école.
  • Un rythme d’activité souvent soutenu avec peu de temps pour rêver.
  • Pas de possibilité de combiner centre de loisirs et activités extra scolaires (musique, foot, ou danse…). Cela dépend toutefois des villes, car certains services commencent à être mis en place pour accompagner les enfants à des activités extra scolaires dans le cadre du centre de loisirs.

Pour en savopir plus surpetites têtes

 

Pour en savoir plus sur les centres de loisir à Puteaux c'est ici

Repost 0
Published by PEEP Puteaux - dans Actualité
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 09:11

Pratique pour toute la famille, cet emploi du temps permettra à votre enfant de noter ses horaires de cours, le nom de ses professeurs et la date des vacances !
> Télécharger l’emploi du temps

Repost 0
Published by PEEP Puteaux - dans Actualité
commenter cet article

Présentation

  • : PEEP de Puteaux
  • PEEP de Puteaux
  • : Association de Parents d'élèves de Puteaux (PEEP de Puteaux 92800).
  • Contact

Recherche

Archives Des Articles

Articles Récents

  • brocante 19 Nov 2016
    Le samedi 19 novembre 2016, le vide grenier des enfants sera organisé par la PEEP de Puteaux dans la salle des colonnes de l'hôtel de ville Dédiée à la vente de jouets, jeux, livres, vêtements et équipements sportifs pour enfants de 0 à 15 ans, cette...
  • Dossier inscription brocante novembre 2016
    Lien vers le dossier d'inscription pour la brocante du 19 novembre 2016 : https://mon-partage.fr/f/p0W3TzWv/
  • BROCANTE ANNULEE
    En cette période incertaine, suite aux attentats en Europe et dans le monde et suite aux enquêtes et arrestations en France même, la PEEP de Puteaux a décidé d’annuler le marché des enfants d’Avril à l’école Pyramide. Vous êtes nombreux à nous avoir fait...
  • SOS élèves sans enseignants
    Bonjour à toutes et à tous, Tenant compte des "Alertes" concernant le non remplacement des professeurs absents, il a semblé judicieux à la PEEP 92 de lancer une pétition sur l'ensemble du département L'ensemble des associations PEEP du département a été...
  • BROCANTE DU 10 AVRIL à PYRAMIDE (il reste des places)
    Le dimanche 10 avril 2016, la brocante des enfants sera organisée par la PEEP de Puteaux dans le hall de l'école Pyramide. Dédiée à la vente de jouets, jeux, livres, vêtements et équipements sportifs pour enfants de 0 à 15 ans, cette braderie réunira...
  • Diplôme national du brevet, baccalauréat, CAP et BEP : les dates des examens 2016
    Retrouvez les dates des examens du diplôme national du brevet, du baccalauréat, du certificat d'aptitude professionnelle (CAP) et du brevet d'études professionnelles (BEP) 2016, publiées au Bulletin officiel du 3 décembre 2015. Diplôme national du brevet...
  • Forum de la Famille et de la Parentalité : harcèlement et cyberharcèlement des ados - 20 et 21 novembre 2015
    Forum de la Famille et de la Parentalité : harcèlement et cyberharcèlement des ados - 20 et 21 novembre 2015 * le 21 novembre 2015 - INSCRIPTIONS Parents-Familles : http://lrvp.org/forumfamille30Ons2kXs Cette année les enfants et les adolescents peuvent...
  • Attentats - comment en parler à vos enfants
    Comment expliquer l'inexplicable à nos enfants, des spécialistes se sont penchés sur la question, voici quelques réponses en ligne pour vous, pour eux. Mon quotidien : http://www.playbacpresse.fr/?utm_source=facebook&utm_medium=banni%C3%A8re&utm_campaign=EDSPEMQ...
  • vendredi 13 novembre 2015 ...
    Nous sommes profondément bouleversés par les attentats terribles qui viennent de nous frapper. Nos pensées vont vers chaque famille touchée dans sa chair par ce drame atroce. Nous leur présentons toutes nos condoléances. Liberté, égalité, fraternité sont...
  • Un statut de parent délégué : Enfin !!!
    Nous sommes des milliers à exercer de manière bénévole la tâche difficile de représenter, conseiller, informer les parents d’élèves dans les écoles, collèges, lycées et toutes les instances de l’éducation nationale. Ce matin, enfin notre mission a été...